Ma vie en caftan

Bonjour tout le monde !
"Ma vie en caftan"! j'exagère car c'est la première fois de ma vie que j'enfile ce vêtement. Mais je m'y sens tellement bien que j'imagine bien pouvoir en porter un pour le restant de mes jours.
Pourtant ça faisait longtemps que j'avais envie de me coudre un caftan et puis cette envie s'est accrue avec les patrons qui se sont répandus sur la blogosphère.

A commencer par le Charlie Caftan de Closet Case Patterns. Ce patron me plait beaucoup, mais je n'avais pas envie de me compliquer l'existence avec le montage de la ceinture. Pour une fois, j'avais envie de coudre quelque chose de simple et rapide.
Alors je me suis rabattue sue un patron Vogue le 9253 qui a lui aussi un certain succès.
J'ai bien lu les explications mais certains détails ne me plaisaient pas, surtout la fermeture éclair dans le dos et j'avais un doute sur le seyant de la ceinture.
Et puis dimanche dernier je suis tombée sur le challenge #sewingsansfrontieres sur instagram.

 Ce challenge consiste justement à coudre un caftan. Le patron est le #stitchsisterskaftan téléchargeable gratuitement sur le site stitchsisters.
Alors là on ne peut pas faire plus simple : 4 rectangles et le tour est joué. C'est exactement ce qu'il me fallait. On est quand même fin août et je n'allais pas me lancer dans quelque chose de trop compliqué alors qu'il faudra bientôt penser à ma garde-robe d'automne. J'ai encore simplifié la chose en zappant la ceinture, pas très flatteuse pour moi.
Bon il est peut-être temps que je vous montre le résultat de tant d'efforts.


J'avoue, je suis hyper fan! Le tissu y est pour beaucoup. C'est en fait deux panneaux que j'ai dénichés chez Emmaüs. Je les ai depuis environ 5 ans, mais j'attendais le parfait projet car j'avais peur de les gâcher. Quand je vois ce qu'ils rendent une fois cousus je suis tentée de penser que ces panneaux étaient destinés à ce genre de vêtement.



Les créatrices du patron estiment à moins de deux heures le temps nécessaire à la réalisation. Il m'en a fallu un peu plus pour ma part. Pour chaque manche, j'ai dû assembler deux pièces découpées sur les côtés des panneaux.
Le plus compliqué fut d'assembler le biais destiné à finir l'encolure, à la base du v.
En cherchant sur internet j'ai trouvé de bonnes explications sur Fashion Incubator.
Voilà je pense avoir tout dit sur cette petite couture, vite faite mais bien faite et très plaisante à réaliser. Le parfait projet d'été ou pour se remettre en selle quand on n'a pas cousu depuis un moment comme c'est le cas pour moi.Encore quelques photos histoire de vous montrer ma cousette sous toutes les coutures.


Posts les plus consultés de ce blog

Une chemise pour mon homme

Comment baisser un pince poitrine

Veste Chanel/ toile / retouches/ version 3