Affichage des articles dont le libellé est pantalon. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est pantalon. Afficher tous les articles

mardi 13 novembre 2012

Burda 06.2011.130

J'ai hésité longuement avant de me lancer dans la réalisation de ce modèle peu classique en raison de sa forme style sarouel.

Voici la description qu'en fait Burda "...ce pantalon qui arbore une ligne très actuelle, avec un pli en biais sur l'avant qui apporte une très grande aisance, et un seyant élégant.
Les poches sont dans les coutures, la longueur surdimensionnée souligne la décontraction.

Effectivement, j'ai été séduite par l'originalité de la ligne.
Voyons ce ça donne sur moi :
Je confirme le confort de ce modèle. Je l'ai porté toute une soirée et j'ai pu danser jusqu'au bout de la nuit sans la moindre gêne.

Sur la photo ci-dessus on peut voir que j'ai choisi de garder la longueur surdimensionnée. J'aurai pu cependant la raccourcir de 4 à 5 cm mais ça passe avec des talons hauts.

Je n'ai apporté aucune modification pour adapter le patron à ma taille. J'ai utilisé la taille 48 telle quelle car le temps m'était compté. Si c'était à refaire j'aurais adapté le devant pour ventre rond mais les plis pardonnent beaucoup et pas besoin de fermeture éclair.
Vu de dos, je suis assez satisfaite du résultat.
 

Les explications m'ont paru assez claires, en tout cas pas de difficulté particulière, il faut juste faire un peu attention pour les plis. Marquage obligatoire tout de même pour ceux-ci.
Un dernière chose concernant le montage de la ceinture. L'intérieur et l’extérieur sont entoilés. Au final c'est plutôt épais. Les explications vous demandent de remplier le bord de la ceinture intérieure sur la ligne de montage. J'ai préféré ne pas la rabattre et la  piquer sur la ligne de montage (stitch in the ditch) de l'extérieur.



C'est plus simple, aussi propre et mon volumineux. Pas besoin de m'épaissir la taille, la nature et l'âge s'en sont déjà chargés.

Finalement, je pense que ce pantalon me fera plus d'usage que prévu car je trouve qu'il se porte aussi bien avec un pull assez court qu'avec un tunique plus longue. Le tout est de s'habituer à la ligne qui n'a rien à voir avec ce que j'ai l'habitude de porter. Mais il faut parfois prendre des risques si l'on ne veut pas s'endormir et puis à 6 euros le mètre pour un crêpe polyester au très beau tombé ( Toto Rouen) le risque n'était pas bien méchant !



A bientôt...

vendredi 2 décembre 2011

Pantalon Burda 12/2011/133

C'est fou comme le temps passe. Noël frappe déjà à la porte même si le temps est encore clément.
Il n'y a donc plus un instant à perdre, si l'on veut se faire belle pour l'occasion.





J'ai donc jeté mon dévolu sur le pantalon ample présenté dans le Burda de Décembre


 J'ai aimé le côté passe-partout, la large ceinture en forme et la fermeture sur le côté. Cela fait un moment que je ne me suis pas lancé dans un pantalon et j'avais un peu le trac pour l'ajustement. Si tel est aussi votre cas, je vous recommande de visionner Ultimate Pant Fitting la vidéo (en anglais US) de Peggy Sager. Assurez-vous d'avoir du temps devant vous car elle dure plus d'une heure mais cela vaut le coup. J'en suis ressorti regonflé à bloc et prête à m'attaquer à ma toile.
Au final, le seul changement que j'ai apporté a été de raccourcir les jambes de 3 cm. J'ai opté pour le 48 en prévisions des agapes à venir . . Rétrospectivement je pense que j'aurais pu reprende 1 cm à chaque couture de côté aux niveaux des hanches. Mais bon on dira que pour un galop d'essai, je ne suis pas mécontente.


Les photos ne sont pas top, mais c'est toujours la croix et la bannières pour photographier un tissu sombre. Le mien est marine très foncé en l’occurrence. J'en ignore la composition exacte car je l'ai depuis un bout de temps, mais je sais qu'il contient de l'élasthane. 

Je suis très contente de l'ajustement de la fourche. J'ai lu que Burda est reconnu pour le seyant de ses fourches de pantalons et à en juger par celui-ci, je confirme. Du coup, j'envisage de me lancer dans la confection effrénée de pantalons Burda dès le début de l"année 2012 !

En ce qui concerne la difficulté, ce modèle est côté 2** : nécessite des connaissances en couture et/ou du temps.

Le plus délicat c'est la fermeture à glissière invisible sur le côté. Contrairement aux explications, je ferme la couture sous la fermeture avant de la poser.
Je ne suis pas une experte de la fermeture invisible, aussi ce lien m'a-t-il sauvé plus d'une fois de l'embarras.

Pour ce pantalon j'ai suivi les conseils de Sherry pour le montage de la fermeture et pour assembler le parement de taille entièrement à la machine.

 Merci, merci Sherry, je suis enchantée du résultat très professionnel.

Une fois la ceinture montée ne restaient que les ourlets que j'ai cousu à la main. Je n'arrive décidément pas à me faire à mon pied pour ourlet invisible et je ne suis pas contre la couture à al main quand le résultat est mieux qu'à la machine. J'ai fini le bord de l'ourlet avec un extra-fort vert (pas de marine sous la main)


et j'ai utilisé un point de chausson (catstitch).

 Bon, je crois avoir fait le tour de ce pantalon. Non sans mal car mon ordi est bien capricieux. Reste maintenant à faire le haut pour aller avec, mais c'est une autre histoire que je vous conterai prochainement. En attendant bonne couture à toutes et bon dimanche...