Affichage des articles dont le libellé est vogue 1775. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est vogue 1775. Afficher tous les articles

mercredi 21 mars 2012

simplicity 5236

Je suis toute fière de pouvoir enfin vous montrer un peu de couture. Je couds mais pas pour moi. J'ai dû mettre mes projets personnels de côté pour le moment car une charmante dame m'a demandée de lui coudre non pas une mais 4 jupes plissées. Comme elle ne trouve pas ce qu'elle veut dans le commerce, elle s'est tournée vers moi et j'ai accepté le challenge.
Il a d'abord fallu trouver les patrons. Chez Etsy, J'ai choisi Simplicity 6236 un modèle de 1974
et Vogue 1775 (1986) : Perry Ellis
 J'ai commencé par le Simplicity que j'utilise pour deux jupes. J'ai pratiquement terminé une d'entre elles dont voici quelques photos :
L'essayage étant satisfaisant, j'ai réalisé l'ourlet cet-après midi avant de monter la ceinture. Je pense que ce n'est pas très orthodoxe mais j'étais impatiente de voir ce que la jupe donnerait une fois ourlée. Je suis assez contente. Comme j'avais pas mal de tissu j'ai pu jouer avec l'écossais et je me suis arrangée pour les plis soient foncés a l'extérieur et clairs à l'intérieur comme le montre la photo ci-dessous.
Ce qui me plait avec les carreaux faire preuve de plus de plus de créativité. Bien sûr cela demande pas mal de minutie et de temps, mais pour moi c'est vraiment un plaisir.
Le plus dur a été la fermeture à glissière sur le côté. J'ai préféré utiliser une fermeture invisible et j'ai dû m'y reprendre a plusieurs reprises pour obtenir un résultat correct.

Pour cela, il a fallu que j'entoile les bords avant de monter la fermeture ( ce que j'avais oublié de faire au départ ) et je n'ai pas réussi à marier les lignes sans un bâti minutieux. J'ai essayé à deux reprises en épinglant simplement mais tout était décalé.

Ce genre de jupe n'offre pas de réelle difficulté mais le plissage prend beaucoup de temps.
Marquage au fil, bâti puis plissage au fer une première fois avec les fils de bâti et une autre fois sans les fils. Pour faire tenir les plis j'ai vaporisé les plis avec un mélange d'eau et de vinaigre blanc. L'odeur est un peu forte mais elle part avec le temps et cela ne tâche pas.

Je tiens cette recette de grand-mère de Historical Sewing. 

Franchement je ne sais pas ce que cela donnera à la longue et je pense qu'un repassage fait par un bon pressing aidera à prolonger le plissage de façon plus permanente.

Pour terminer voici un aperçu de l'autre jupe en cours.