chemise Jolaine République du Chiffon

Mon premier projet achevé cette année est donc la chemise Jolaine de chez République du Chiffon.
C'est la première fois que j'utilise un patron de cette marque indépendante. A vrai dire j'ai commencé cette chemise en 2017 mais je l'ai vite mise de côté à l'approche des fêtes car je préférais me laisser suffisamment de temps pour me consacrer à ma robe de Noël dont je n'ai pas parlé ici mais que vous pouvez voir sur mon compte Instagram La Machine A Coudre.

Le Patron :

J'ai acheté ce patron pochette à l'occasion du salon Créations & Savoir-faire en 2016 ! comme souvent il m'a fallu du temps pour me lancer dans ce projet. J'étais certainement un peu intimidée par le fait de n'avoir jamais travaillé avec cette marque de patron et aussi parce que je savait que j'aurais des modifications à apporter au patron. Hélas ajuster les patrons est maintenant une étape pratiquement toujours indispensble pour moi avant de pouvoir coudre.
Le modèle a toutes les caractéristiques des chemises western : un large empiècement sur le devant et le dos, des poches ( ici elles sont fausses) ornées de passepoils; les passepoils ornent aussi les empiècements, les pattes de boutonnage, le col et les poignets. La coupe est plutôt ample. Le patron taille du 34 au 46. Je suis partie de la taille 46 que j'ai ajusté.


 Tissu utilisé :

 Comme vous pouvez le voir j'ai utilisé 3 tissus : Le coton bleu imprimé Atelier Brunette et le crêpe de viscose utilisé pour le passepoil viennent de chez Anna Ka Bazaar. 
 Ma première intention était de n'utiliser que ces 2 tissus et je me suis souvenu de ce merveilleux liberty qui attendait patiemment son heure sur mes étagères. Strawberry thief c'est son nom et c'est certainement mon imprimé Liberty préféré. Je l'ai acheté à Londres en 2005 et depuis ce temps j'attendais de lui trouver le parfait projet. Et là je crois qu'il est tout à fait mis en valeur.

La réalisation :
Comme je vous l'ai dit j'ai dû modifier le patron pour l'ajuster à ma taille. 
Ajustement pour poitrine forte sans pince
j'ai aussi ajouté à la taille au dos. Pour les manches je leur ai donné plus de largeur au biceps et les ai raccourcies comme c'est l’habitude pour moi.
 Et j'ai enfin pu passer à la réalisation ! Les instructions du livret m'ont parues claires mais je ne les ai pas toutes suivies. Ayant plusieurs chemises à mon actif  j'ai maintenant mes préférences pour leur assemblage et je préfère m'y tenir. Pour le col et les poignets j'ai donc appliqué la méthode donnée par Cashmerette Patterns pour leur Harison Shirt

Les deux difficultés de ce modèle sont les passepoils et l'assemblage des empiècements.
Pour les passepoils j’ai suivi les instructions très détaillées ( près de 40 pages quand même pour tout savoir sur les passepoils!) données par Kenneth King dans son livre Cool Couture.Elles m'ont sur tout été très utiles pour les poches en courbe.

Toujours des courbes pour les empiècements du devant et du dos mais cette fois la difficulté consiste à assembler une courbe convexe à une courbe concave.

Je me suis simplifié la tâche en faisant des repères à espaces réguliers sur les coutures à assembler.
Finalement avec de la patience on arrive à bout de tout et je suis très satisfaite du résultat.
j'ai choisi de doubler l'empiècement bien qu ce n'était pas expliqué. C'est quand même plus joli.

 Pour pouvoir les porter roulées j'ai cousu les manches avec des coutures anglaises.




Dernier détail j'ai doublé les poignets en liberty. En voyant la photo je me dis que j'aurais dû placé le motif dans l'autre sens pour porter les poignets retournés. Ce que je ferai certainement pas de toute façon.
Sur les photos je porte un jean. Je pense que c'est ce qui va le mieux pour accompagner cette chemise. malheuresement il me boudine horriblement pour tout vous dire. vous savez donc ce qu'elle sera ma prochaine couture si je ne me laisse pas distraire entre temps!

Posts les plus consultés de ce blog

Une chemise pour mon homme

Veste Chanel/ toile / retouches/ version 3

Comment baisser un pince poitrine