samedi 15 juin 2013

Pants Fitting : more about it

Now, I understand what balancing a pattern means. Adjusting a commercial pattern to suit your body often distracts its balance and creates wrinkles and I know what I am talking about.
This video is crystal clear on how to check the balance of a pattern once you've adjusted it :



I found this video on a new to me site called Katina Kay Creations which seems to be of great interest for those you share my passion for improving your drafting and fitting skills.
I hope you'll find it as intering as I have.
Have a nice week-end.

mardi 11 juin 2013

Robe cachecoeur Burda 04/2007#132


Trois tissus différents ont été nécessaires à la réalisation de cette robe portefeuille. Le résultat vaut ce qu'il vaut et n'est pas ce que j'aurais souhaité dans le meilleur des cas mais il a au moins le mérite d'avoir vu le jour et de permettre à mes bouts de chiffons de prendre vie plutôt que de rester à se morfondre (prendre la poussière) sur mes étagères.

Tout à commencé chez Toto Rouen (comme d'hab.) où mon regard s'est posé sur un coupon de jersey multicolore. Je n'y peux rien, j'ai beau essayé de me raisonner et de me dire que c'est d'uni dont j'ai besoin. C'est peine perdue, je craque toujours pour les imprimés les moins discrets et les plus colorés.

Me voilà donc reparti avec un coupon d'1m80 à 8 euros sous le bras en me disant qu'il y aurait toujours quelquechose à en tirer.
Cela vous montre à quel point le concept de SWAP (sewing with a plan) : planifier une garde-robe avant de la coudre, si cher à beaucoup de mes copines couturières anglo-saxonnes, est loin, mais alors très loin de moi. Que voulez-vous cela doit être mon côté latin ! En tout cas, il faut je crois me faire à cette idée et m'accepter telle que je suis. Chassez le naturel et il revient au galop.

Une fois le patron trouvé, il a bien fallu me rende à l'évidence que le métrage imprimé ne ferait pas le taf à lui seul. Pas grave, il me restait une chute de noire qui aurait en plus l'avantage de de ne pas trop charger la robe. Pour les manches et le contraste des parements d'encolure j'ai utilisé un jersey résille  une fois de plus acheté sans idée pré-conçue.

Vous mélangez le tout et voilà le résultat :

Vu de dos c'est encore autre chose :

Si j'avais eu plus de tissu, j'aurai évité le losange mal placé, mais en marchant vite j'espère que ça ne se verra pas.

Pour les curieuses voilà le modèle original :


En ce qui concerne le patronage, je commence à bien connaitre les patrons Burda et à savoir les modifications que j'ai à y apporter pour les mettre à ma taille.
Ce que j'apprécie vraiment chez Burda c'est leur fiabilité. Si on prend bien ses mesures on peut se fier aux tailles et les modifications sont à peu près les mêmes d'un patron à l'autre.
Voilà donc ce qui marche pour moi :
Partir d'un 46 pour les épaules
Agrandir jusqu'au 48 sous à la base des emmanchures.
Faire un agrandissement pour poitrine forte : bonnet D. Pour cette robe ce fut très simple. J'ai ajouté 1.5 cm aux coutures de côté au niveau des emmanchures en les faisant pivoter pour ne pas les déformer : Voir tuto sur le blog de Sharon
Pour la taille je passe au 50 que je réduit au 48 et des poussières aux hanches.

Voilà pour les largeurs. Pour les hauteurs, je dois redescendre la pince poitrine (pas pour ce modèle), vérifier la profondeur du décolleté toujours très plongeant chez Burda. Raccourcir les manches : 1cm pour les manches de cette robe et les jambes des pantalons de 3 à 5 cm. Pour la jupe j'ai aussi raccourci de 5 bons cm pour éviter l'effet mémé.

Ouf, cela en fait du bouleau en plus du traçage du patron. Mais on en prend l’habitude et au moins on est rarement déçu du résultat. D'après mes lectures bloggesques, c'est loin d’être le cas avec the Big 4 (Vogue and co.) Beaucoup de plaintes concernant ces marques en ce moment en rapport avec leur manque de fiabilité pour les tailles. J'avoue que j'étais fan. Lorsque j'ai commencé à coudre pour moi dans les années 80, je ne jurais que par Vogue en dépit de leur prix astronomiques, mais les choses ont bien changées et je le regrette car j'aimais vraiment les patrons de designers. C'mon VOGUE et autre BUTTERICK.

Voilà pour la couture. Je ne résiste pas au plaisir de partager de jolies photos des bateaux qui sont en ce moment chez moi (ROUEN) . Tous les 4 à 5 ans nous avons le plaisir d'accueillir des navires de tous les pays.
C'est à chaque fois un régal pour les yeux et la fête chaque soir avec concerts gratuits et feux d'artifice.





A bientôt ...

mercredi 5 juin 2013

Oversized t-shirt et pantalon burda 05-2013-136

Je suis décidément très flemmarde pour tenir ce blog à jour.
J'ai enfin trouvé quelques minutes pour apporter ma modeste contribution à la communauté des couturières internautes qui me régalent à chaque fois que je les lit et à laquelle je suis fière d'appartenir.

Voici donc en images deux petites choses que je viens tout juste de coudre :
J'ai essayé la tendance maxi t-shirt (bonjour les années 80). Pas sûre que ce soit ce qui me va le mieux, mais au moins ce top aura été vite fait et total confort à porter.
Patron de départ Burda 01-2012-132
Raccourci de 10 cm !!!! PAs grand chose de plus à en dire.

Pour le pantalon, il s'agit du patron Burda 05-2013-136.


Pour tout vous dire j'ai été très déçue par ma dernière expérience avec les pantalons :
Cette tentative n'a pas tenue la route du tout. J'en suis la première responsable, je crois. Dans le but d'atteindre un seyant parfait (!!!!!) J'ai morphé deux patrons différents. Résultat catastrophique. La ceinture est complètement détendue et ne tient pas du tout. Je crois que le droit fil doit être placé au mauvais endroit + j'ai oublié se renforcer la ceinture en forme avec du Stabilmanche + le tissu est un gabardine stretch.

Quand on vous dit que ce n'est pas à la première tentative qu'on obtient un pantalon correct, il faut le croire.

J'ai donc pris mon mal en patience et je me suis dit que je n'allais pas en rester là : 100 fois sur le métier tu remettras ton ouvrage.

Pour ce deuxième essai, j'ai moins fait la maline et je me suis contentée d'un seul patron. J'ai fait une toile et j'ai suivi les conseils dans le livre de couture Burda pour les fesses fortes.

 
Et Basta pour cette fois-çi. Je pense qu'une chose à la fois est plus raisonnable. La prochaine fois j'essaierai de voir ce qu'on peut faire pour les plis sur le dos des cuisses. Peut-être une modifications pour derrière plat (fish eye dart).
Cela fait quinze jours que je porte le pantalon (pas que, mais quand même) et il n'a pas bougé d'un poil. Donc résultat satisfaisant.

Bon, pour parler d'autre chose, je dois toujours vous montrer mon travail pour le mariage années 20. Ce sera pour un prochaine fois sans doute. En attendant, Happy Sewing comme d'hab...